Vide

Accueil > Armes à poudre noires > Revolver 1851 Navy Yankee PEPPERBOX

Armurerie RousselEtat :
Neuf
269,00
Payable en 4 fois
Frais de port estimé : 19.50
Ajouter au panier
Reserver ce produit

Voila une etonnante réplique d'arme à poudre noire

La carcasse en acier reçoit un traitement jaspée qui la protège contre l'abrasion

Le pontet est en laiton coulé et poli

La crosse est en noyer vernis



  • Calibre : .36
  • Latéralité : Ambidextre
  • Barillet : Capacité : 6 coups
  • Sécurité : Cran entre chambre
  • Crosse : Lateralité : Ambidextre
  • Longueur Canon : Barillet de 3 pouces
  • Longueur totale : 17,8 cm
  • Poids : 1,050 kg
  • Garanti : 1 an

Les poivrières sont des armes de défense rapprochée qui sont apparus très tot dans l'histoire des armes.

La poivrière à été la véritable arme de la conquête de l'Ouest. 

Facilement accessible, peu encombrante et offrant 5 ou 6 coups, elles etaient trés répandus.

Leur principal défaut était qu'il fallait tourner le barillet à la main sur les premiers modèles.

Cela n'a pas duré et après que l'américain Ethan Allen ai déposé le brevet d'un mécanisme à double action en 1837, cette fonctionnalité se rependit rapidement

Peu précises au-delà de quelques mètres mais faciles d'emploi, très rapides à mettre en action et avec un prix largement inférieur (de deux à dix fois) à celui des revolvers, les poivrières connurent un immense succès pendant la ruée vers l'Ouest américain à partir de 1849.

Plus défensive qu'offensive, arme à courte distance, mais à une époque ou le médecin n'était pas au coin de la rue, une blessure s'infectait rapidement

En Europe, elle sera surtout portée par les voyageurs, disposant ainsi d'une sécurité toute relative. Même certains prêtres la porteront caché dans une bible, d'ou la célèbre 'poivrière de curée'.

A percussion ou à cartouches métalliques (broche, rimfire ou centerfire), simple, gravée, argentée et autre, elles seront accomodées à toutes les sauces !

Leur usages perdurera longtemps apres la démocratisation des revolvers peut-être pour des problèmes de poids et d'image de marque. Il est toujours plus élégant d'avoir une poivrière dans la poche de son gilet qu'un revolver à sa ceinture.

Les armes à poudre noire tirent de vraies balles de plombs. Il faut les charger manuellement avec de la poudre, de la bourre, d'une balle et pour finir d'une amorce.

Le rechargement demande un peu de matériel et d'entraînement, mais il procure le plaisir de revivre une époque glorieuse et de chausser les santiags des plus grands cowboys.

Si vous attrapez la passion de la poudre noire, vous pourrez vous tourner vers le Cowboy Action Shooting, une activité qui mêle la reconstitution historique et le tir























Militaire / tir / tar
Occasion chasse
Arme de poing